Plages du Débarquement - LOCA2DEUCH LOCATION DE 2CV CITROËN CHEUX CALVADOS

Aller au contenu
Circuit des Plages du Débarquement
Les plages Omaha, Utah, Sword, Juno et Gold témoignent d'une histoire forte où le souvenir est de mise. Le Musée du débarquement d'Arromanches, le cimetière américain d'Omaha Beach, Sainte mère l'Eglise ou le mémorial de Caen sont des sites incontournables.
Le Mémorial de Caen
Cimetière américain d'Omaha Beach
Le Mémorial de Bayeux
Cliquer sur le en Haut et à droite de la carte pour agrandir.
Juno Beach

Juno Beach est le nom de code d'une des principales plages du débarquement allié en Normandie le 6 juin 1944 lors de la Seconde Guerre mondiale. Courant sur 8 km, elle est située entre Sword Beach et Gold Beach, et s'étend depuis Saint-Aubin-sur-Mer à l'est jusqu'à mi-parcours entre les villages de La Rivière, hameau à l'est de Ver-sur-Mer et Courseulles-sur-Mer à l'ouest. Sa prise fut assignée à la 3e Division d'infanterie canadienne commandée par le major-général Rodney Keller, assisté par la Marine royale canadienne et la Royal Navy britannique. Les objectifs de la 3e division étaient de couper l'axe routier Caen-Bayeux, capturer l'aérodrome de Carpiquet et d'établir la jonction avec les plages britanniques de Gold Beach et Sword Beach.
Pont de Bénouville
Pegasus Bridge
Pegasus Bridge est le nom qu'a reçu, après les opérations du 6 juin 1944 pendant la Seconde Guerre mondiale, le pont de Bénouville en l'honneur des parachutistes britanniques dont le cheval ailé Pégase était l'emblème. Il est inauguré le 11 mars 1945. Il était situé sur le canal de Caen à la mer, en Normandie. Lors de l'opération Deadstick, élément de l'opération Tonga, le nom de code de la prise du pont était Euston 1.
Batterie allemande de Longues-sur-Mer
La batterie de Longues-sur-Mer (en allemand Marineküstenbatterie Longues-sur-Mer) est l'une des batteries de tir du mur de l'Atlantique, située sur la commune littorale de Longues-sur-Mer dans le Calvados. Le site comprenait 4 canons de marine de 150 mm de longue portée, chacun protégé par une casemate en béton armé, et différentes installations pour les servir et les défendre.
Omaha Beach
Inauguré en 1956, le cimetière américain de Colleville a été édifié au cœur d'un espace de 70 hectares concédé par la France aux États-Unis. 9387 pierres tombales parfaitement alignées sur une majestueuse esplanade de gazon... L'émotion est grande, presque palpable.
Gold Beach
Ce secteur, situé au centre de la zone de débarquement, fut dévolu à la 50e Northumbrian division du général Graham. A Arromanches, un grand port artificiel verra le jour. On peut encore voir les vestiges du port artificiel. Le Musée du Débarquement revient en détail sur la conception et la construction du port.
Sword Beach
Sous les ordres du Commandant Kieffer, le N°4 Commando franco-britannique débarqua sur cette plage. Sword Beach (et plus précisément Ouistreham) a été choisie pour accueillir la cérémonie internationale du 70ème anniversaire du Débarquement.
Sainte Mère l'Eglise
Parachutage historique

Théâtre de l'un des plus grands exploits de l'histoire militaire, Sainte-Mère-Eglise a vu des parachutistes "pleuvoir" sur le bourg et ses alentours durant la nuit du 5 au 6 juin 1944. Le souvenir des événements qui ramenèrent la paix en Europe est encore bien présent : l'église, le musée des troupes aéroportées (Airborne Museum) ou la Batterie d'Azeville sont autant de témoins qui rappellent que la paix tient à peu de choses. Cela ne doit toutefois pas empêcher d'admirer les constructions anciennes de la ville, ses lavoirs, ses fontaines, ses manoirs...

Retourner au contenu